Quelles sont les normes pour un casque homologué ?

Publié le : 12 mai 20224 mins de lecture

Les conducteurs de deux-roues doivent rester très vigilants sur la route. En cas d’accident, la tête est pleinement exposée et les lésions encéphaliques sont à l’origine de handicap lourd. C’est pour cette raison que le port du casque est obligatoire pour tous les motocyclistes. Toutefois, il ne suffit pas d’en porter, il faut aussi s’assurer que le casque respecte les normes de qualité pour que la sécurité soit optimale.

Comprendre le casque homologué

En France et en Europe, les casques utilisés par les motocyclistes doivent obligatoirement être homologués. Pour pouvoir être homologué, un casque doit réussir plusieurs tests afin de vérifier qu’il respecte les normes de sécurité minimales exigées. Pour en procurer, les casques jet des marques EOLE et KSK en vente sur Scooteo sont bien homologués.

Cette homologation a donc pour objectif de garantir la qualité de la fabrication, mais aussi le niveau de sécurité de tous les casques sur le marché. Ainsi, lors de l’achat d’un casque, il convient de vérifier l’homologation de celui-ci grâce à une inscription dessus qui est composé d’une lettre E, d’un numéro et d’une suite de chiffres. Le E indique Europe et le numéro le pays où le test a été effectué. Ce numéro est 02 si le test a été réalisé en France, de 01 à 18 pour les autres pays. Les autres numéros correspondent aux normes respectées par le casque et le numéro unique d’homologation.

Explication des différentes homologations

Les étiquettes qui indiquent les homologations varient selon la norme respectée par chaque casque. Les inscriptions DOT, ECE, P, NP, PJ, J ou encore SNELL représentent toutes des homologations ou des certifications. P, NP, PJ et J font référence aux tests supplémentaires. Par exemple, un casque marqué de P couvre et assure la protection du menton tout en couvrant la mentonnière. Par contre, un casque homologué NP couvre juste la mentonnière, sans protéger le menton. La lettre J provient quant à lui de l’homologation indiquant que la mentonnière est découverte. Si l’inscription est PJ, cela signifie que le casque offre la possibilité d’ouvrir et de fermer la mentonnière. Les 4 numéros suivant ces lettres affichent les résultats des tests du casque. Dans les grandes compétitions de moto, les casques ont l’homologation ECE22-05 ou E. En Europe, les casques avec cette étiquette ECE22-05 sont très appréciés pour le niveau de sécurité optimal qu’ils offrent.

Homologations étrangères en Europe

Il existe d’autres homologations qui viennent d’autres endroits du monde. C’est notamment le cas de DOT et SNELL, deux homologations américaines. Au Royaume-Uni, le niveau de sécurité du casque est vérifié grâce au test « Safety Helmets and Assessment Rating Programme » ou SHARP. Il ne s’agit pas réellement d’une norme, mais plutôt d’un classement. De cette manière, les motocyclistes peuvent se faire une idée de la performance du casque avec une note allant de 1 à 5 étoiles.

A noter qu’il n’est pas permis de prendre la route avec des casques homologués DOT ou SNELL en Europe.

Plan du site