Comment réagir en cas d’accident de la circulation avec un deux-roues ?

Publié le : 14 mars 20223 mins de lecture

Il n’est pas toujours évident de savoir comment on peut réagir face à un accident de la circulation avec un deux-roues, surtout lorsqu’on en est témoin. Plusieurs réflexes permettent de mieux agir dans ce genre de situation, notamment les mots-clés P.A.S qui sont les plus prisés et qui signifient respectivement : Protéger, Alerter et Secourir. Mais concrètement quelles actions correspondent à ces 3 phases ?

Premier réflexe à adopter : protégez

Dans le cas où vous êtes la seule personne sur les lieux, arrêtez-vous sur le bas-côté de la route à 150 mètres du lieu d’accident (cela facilitera l’accès aux secours). Prenez garde à enfiler un gilet jaune fluorescent pour plus de visibilité une fois votre véhicule à deux-roues garé. Si vous disposez d’un triangle de pré-signalisation, utilisez-le pour baliser les lieux 30 mètres avant le lieu d’accident afin d’avertir les autres usagers de la route. Il est donc question d’être le plus visible possible afin d’éviter tout risque de sur-accident et protéger les autres. Dans le cas où vous êtes plusieurs sur les lieux, départagez-vous sur le rôle de chacun. L’idéal reste de prévenir les autres usagers au moyen d’appels de phare et d’éclairer la victime à secourir. Constatez ensuite son état, rassurez-la du mieux que vous pouvez le temps que les secours arrivent.

Deuxième réflexe à adopter : alertez

Une fois les lieux de l’accident bien sécurisés, prévenez les secours dans les plus courts délais, à travers des postes d’appel d’urgence situés tous les 2 km si vous êtes sur une autoroute ou avec votre téléphone portable via les numéros suivants : 112 (numéro de secours), 15 (numéro du service d’aide médicale urgente), 18 (numéro des pompiers), 17 (numéro de la police ou de la gendarmerie) ou le 114 (numéro pour les sourds et malentendants). Veillez à décrire le plus précisément possible la situation lors de cet appel, notamment votre position géographique et l’état de santé des victimes.

Troisième réflexe à adopter : secouez

En attendant les secours, voici les premiers gestes à prodiguer à la victime : couvrez la personne blessée avec une veste ou une couverture ; parlez-lui afin de la maintenir éveillée et de la rassurer même si elle est inconsciente ; dans le cas où vous voyez une blessure qui saigne, prenez un tissu et comprimez la blessure avec ce dernier afin d’éviter une hémorragie ; si la victime présente une difficulté à respirer normalement, desserrez les vêtements de type ceinture, cravate… ; soyez attentif à son pouls et à sa respiration et appliquez les gestes de premier secours si besoin.

Plan du site